dimanche, juillet 27, 2008

Nichons.

Des scolopendres.

Voilà ce que je récolte avec ma mauvaise volonté.

Il nichent sous mon lit et me piquent toujours au même endroit, au creux intérieur du poignet.

Aujourd'hui, comme chaque jour, je n'ai rien accompli.

Peut être une branlette heureuse ce soir, une où je me drogue tellement bien que je fait une overdose dopaminergique et alors je me dis en regardant l'écran de télé "Qui sont ces gens ? Ils ressemblent à des gens que je connais, quel bonheur, mais qui est ce donc ? Et cette escalope gluante sur ma cuisse, je me sens si bien... Wola. C'est un film de cul, je regarde un film de cul avec des nichons en silicone sur les genoux. Merde alors ! "

Sur le coup je suis encore heureux au moins trois bonnes heures.

Je sombre bien plus tard.

2 Comments:

At 1:42 AM, Anonymous Alexandre said...

Pourquoi ta vie ressemble à la Chute de la maison Usher adaptée par Dario Argento?
C'est injuste quand même.

 
At 1:53 AM, Anonymous Alexandre said...

C'est vrai quoi je suis jaloux.

 

Enregistrer un commentaire

<< Home